Brave ou Rebelle ?

Publié le par AstroSteph

Aujourd'hui dimanche, il fait bien trop chaud pour rester à la maison à glander. On pourrait faire comme pas mal de monde, aller se promener au parc, s'allonger dans l'herbe et profiter de l'après-midi, mais le ciel gronde et menace de nous tomber dessus malgré cette chaleur assez pesante. 

http://cdn-static.denofgeek.com/sites/denofgeek/files/styles/article_main_wide_image/public/brave-poster.jpg

Alors nous somme aller voir Brave le dernier film d'animation Disney/Pixar sortie mercredi. L'avantage du cinéma, c'est qu'on est comme à la maison, mais avec un écran bien plus grand et surtout une salle climatisée ! Je ne sais pas vous mais j'ai du mal avec le titre français : "Rebelle". Pour moi il sonne mal, c'est comme si on le vomissait, un peu comme ça : "Reu-beulle". 

 

L'histoire est vraiment bien faite. Au départ, j'avais un peu peur d'être déçu par cette nouvelle production Pixar. Avec tout le matraquage publicitaire, les produits dérivés en vente bien avant la sortie du film et la barre placée déjà assez haute avec les films précédents, j'aurais cru que ce nouveau Pixar soit celui de trop. Mais en fait c'est une belle surprise !

 

L'histoire est vraiment différente de toutes les histoires de princesse. Où, celle-ci attend son beau prince charmant qui viendra la délivrer de sa plus haute tour, d'un dragon ou d'un sortilège, voir même les trois en même temps. Cette fois-ci, c'est la princesse qui veut être elle-même et se bat pour sa propre liberté. Aurevoir mariage, père-roi et mêre-reine et bonjour nature et je fais ce que je veux. Les éléments classiques des comptes de fées sont quand même présents. La magie bien entendu, avec la sorcière complètement allumée la sculpteuse sur bois et les humains transformés en animaux. Les méchants bien méchants qui veulent tuer tout le monde mais en fait c'est pas de leur faute. Et pour finir le happy-end et les retrouvailles. 

 

A aller voir, vous ne serez pas déçu ;)

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article